dimanche 3 novembre 2013

Salta et la route 40

Du 24 au 28 octobre 2013

A première vue, changement radical!
On se croirait presque en Europe ici...
Salta est la plus grosse ville du nord est du pays.
Magasins modernes, grandes enseignes, ici, on ne croise plus de tenues "traditionnelles"! Les voitures sont récentes, les plus anciennes sont dans une forme remarquable: toute la gamme Peugeot-Renault est représentée: 404, 505, R12, R14... On rajoute la musique années 80 que les sud américains affectionnent et c'est revival! 

Salta est une très jolie ville, nous n'avons malheureusement pas pu l'apprécier pleinement, la pluie ayant fait son apparition dans notre quotidien, on l'avait oubliée celle là! Voici quelques photos prises entre deux ondées:










Ça, c'est la spécialité du coin: les empañadas. Pas cher, savoureuses pour beaucoup, on en trouve partout, vendues à l'unité ou la douzaine, fourrées au fromage, viande, épices, légumes... Miam!

Comme le temps n'était franchement pas terrible, nous avons loué une voiture pour visiter les environs. D'ici, il y a principalement deux boucles a effectuer: l'une partant vers le nord, qui suit le chemein pris par notre bus pour venir du Chili; l'autre vers le sud ouest, à la découverte de paysages et des vignes. Alors...allons-y!
Je vous présente notre superbe chevrolet corsa...avec malle!



Pour le 1er jour, nous nous sommes dirigés vers la ville de Cachi, petit bourg perdu au milieu des champs de cactus et des montagnes.





Le soleil nous a boudé quelques temps et puis...miracle (!), il est enfin venu!








En milieu d'après midi, nous sommes arrivés à Cachi, on se croirait dans un film de Zorro: rues pavées, maisons basses et blanches, l'église avec ses trois cloches...






Bon, sauf que dans Zorro, on ne voit pas des gringos attablés, dévorant avec des yeux pétillants de joie une assiette de saucisson, fromage et olives arrosée d'un bon verre de Malbec!


En plus, on s'est dégoté un petit hôtel pas cher (180p) et mignon comme tout. 


Les cimetières dans le coin sont souvent en dehors de la ville, perchés sur une colline, toujours très fleuris.



Notre deuxième journée nous a menés vers la ville de Cafayate, qui produit l'un des meilleurs vins du pays. Nous confirmons! La ville est noyée au milieu des vignes, entourée de bodegas et de domaines rivalisant de beauté. En chemin, nous nous sommes arrêtés pique niquer dans le village de Molinas...





Et Gaëtan nous a perdu une troisième dent (en 3 semaines). Il était si content que Franck, en se retournant pour voir ça, en a lâché le guidon et la voiture a mangé le bas côté de la route! Jante pliée, pneu dégonflé! Roue de secours installée dans un décor hallucinant, la première fois pour mon doudou qui s'est quelque peu vexé de l'aventure. Bon, ni vu ni connu, on a fait réparer le tout à Cafayate pour 3 fois rien et l'agence de loc ne s'en est même pas rendu compte.













Au fait, nous avons donc emprunté la fameuse route 40, la panaméricaine qui traverse toute le continent américain du nord au sud...on constate qu'à certains endroits, c'est encore une piste caillouteuse!








Le coin regorge de perroquets! Gris et vert, ils font un boucan d'enfer dans toutes les villes de la région.


Pour le 3è jour, nous sommes restés à Cafayate, pour visiter les ruines d'un village indien, les Quilmès. Jolie grimpette et belle balade. Les cactus se comptent par milliers depuis notre départ, c'est incroyable.










Dernier jour, retour par la route 68, route encore un fois superbe. On retrouve par endroits les paysages des parcs américains, avec un je ne sais quoi de moins pourtant. Nous avons tellement été bluffés là haut que c'est difficile de rivaliser! Mais nous trouvons tout de même le moyen de nous arrêter régulièrement!

















Dernier détour par un lac jouxtant la ville de Salta, entouré de superbes villas, on croirait la côte d'azur!



Voilà, le temps n'étant pas à la bonne encore à notre retour, nous avons rendu la voiture et décidé de prendre de suite un bus de nuit pour Mendoza, à plus de 1000 km au sud.

Première approche réussie, même si le dépaysement est moins parlant ici. Grandes distances à parcourir, prix européens, on attend la suite avec impatience...



3 commentaires:

  1. forget's family3 novembre 2013 à 20:40

    Paysages toujours aussi saisissants, exceptionnels, riches en couleurs, en reliefs….
    plein de bizouxxx remplis de soleil

    RépondreSupprimer
  2. je me repete a chaque fois mais obligé c'est encore une fois des paysages sublimes !! Les empanadas j'en fait mais surement moins bien , mais pas mal !
    J'adore vos commentaires !
    BISOUS a vous 3
    Lili

    RépondreSupprimer
  3. Argentina es verdaderamente soberbia a primera vista... Vos photos parlent d'elles-mêmes, saisissants paysages, à vous regarder vous semblez très heureux, j'aime vous voir ainsi. Une chose me choque néanmoins, Franck tu m'as dégoté La Voiture! Cette Chevrolet est tellement comment dire?!... Différente de tes goûts, là je constate qu'il y a du changement! Buen viaje, saboréele cada paisaje para nosotros, gruesos besitos tres, le queremos mucho.

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus, en mettant à la fin vos noms et prénoms
2) Dans le menu déroulant, vous pouvez sélectionner juste Anonyme ou bien mettre votre adresse mail dans Open ID
3) Cliquer sur Publier enfin
4) Prouvez à l'ordinateur que vous n'êtes pas un ordinateur (!!!) en remplissant le code (ne mettez pas d'espace)

Et un gros MERCI !!!!